lefigaro

nouvelles

Dans un silence pesant, visages fermés, les habitants de Saint-Féliu-d'Avall, meurtris par la mort de cinq enfants du village dans la catastrophe de Millas, se sont recueillis dimanche dans les jardins de la mairie, après une messe célébrée à l'attention des victimes un peu plus tôt dans la matinée.  A partir de 11h des grappes entières d'habitants empruntent la rue principale balayée par un vent (en savoir plus)


newsletter

remplissez votre e-mail et de choisir plusieurs catégories




#trends